mercredi 23 novembre 2011

Maurizio, tu me fais tourner la tête!



Hier après-midi, il tombait une bonne grosse "drache", comme on dit en Belgique. L'occasion de se réfugier bien au sec dans un musée. Destination: l'autre côté de Central Park, l'Upper East Side et le Guggenheim pour la rétrospective de l'artiste contemporain Maurizio Cattelan intitulée "All". Maurizio est, aux côtés de Jeff Koons et de Damien Hirst, l'un des artistes les mieux cotés de sa génération. A 51 ans seulement, ce roi de la provoc' originaire de Padoue que l'on surnomme aussi l'"idiot du village de l'art contemporain" entend par cette exposition tirer sa révérence de la scène artistique. Et peut-on rêver de plus beaux adieux (si du moins, l'homme que l'on dit versatile est sérieux) que de hisser plus d'une centaine de ses oeuvres emblématiques en plein milieu du célèbre musée new-yorkais tel un mobile désarticulé ? 




Cette exposition m'a donné un sacré tournis, pour deux raisons. Premièrement, il y a cette rotonde spiroïdale propre au Guggenheim, une oeuvre en soi qui (me) donne déjà le vertige. (Vertigo vous connaissez ?) Et deuxièmement, au milieu, sur toute la hauteur du bâtiment en hélice, tel un immense carrousel, il y a ces 128 oeuvres hyperréalistes de Maurizio Catellan qui trônent dans le vide, suspendues par un astucieux système de fils. En montant ou descendant la rampe de la rotonde, se dévoilent alors sous différents angles un doigt d'honneur XXL, une figurine d'Adolf Hitler à genoux tel un gamin puni, une effigie du pape grandeur nature mis à terre blessé par une météorite, trois bras levés en signe nazi, un cheval empaillé grandeur nature, un buste nu de jeune femme, une dépouille en cire représentant John Fitzgerald Kennedy allongé dans son cercueil ouvert,...En gros, 20 ans de carrière de provocation, de détournement, d'ironie, de dérision, d'usurpation sont ainsi mis en pâture, comme du linge - sale diront certains - mis à sécher dans l'antre virginal de l'un des plus beaux musées du monde. 




J'émets toutefois quelques bémols. Présentée comme une rétrospective, cette expo n'en est pas une car il n'y a tout simplement aucune chronologie pour guider le visiteur dans cette pagaille d'oeuvres d'arts. De plus, le visiteur un peu confus devra télécharger une application pour iPhone ou iPad (à 3,99 ou 5,99 dollars + les 18 dollars d'entrée, l'art n'est définitivement pas à portée de toutes les bourses) avec les explications pour chaque oeuvre. Et quand on a (honteusement) pas d'iPhone? Eh bien on attend qu'un iPad (une petite dizaine seulement) mis à disposition dans un recoin sombre du musée se libère pour en savoir plus sur une oeuvre précise mais, malheureusement, sans être devant cette dernière pour pouvoir l'admirer pleinement. Certaines créations décontextualisées perdent aussi fortement de leur symbolique, comme ce doigt d'honneur géant dressé à l'origine devant la bourse de Milan pour dénoncer les dérives des banques. Mais ne doit-on pas y voir là encore une ironie féroce de la part de Maurizio et son envie viscérale de tourner en dérision l'Art contemporain ? Dans la foulée, l'artiste se moque de ses oeuvres vendues parfois plusieurs millions de dollars, qui se retrouvent là non pas dignement exposées mais réduites à de "simples salamis qui pendent" comme il le dit lui-même. 





Cette immense installation artistique, véritable prouesse technique, sublimée par l'architecture de Frank Lloyd Wright ne pouvait néanmoins trouver plus bel écrin à sa résonnance. J'en ai été littéralement subjuguée, tellement impressionnée qu'au fur et à mesure que je montais la rampe légèrement inclinée, les jambes de plus en plus flageolantes, j'ai ressenti le besoin de me réfugier dans les salles annexes du musée pour faire une pause et prendre de la distance face à autant de stimulis, sans m'être préparée psychologiquement à me retrouver nez-à-nez avec une magnifique série de Kandinsky, d'hypnotiques monochromes des années '60, de délicates toiles impressionnistes (Manet, Cézanne,...) ainsi que de grandes fresques iconiques du mouvement pop art (Lichtenstein, Warhol,...). De quoi faire trembloter mes jambes encore un peu plus,... Merci le Guggenheim, merci Maurizio!





Maurizio Cattelan : « All », jusqu'au 22 janvier, Solomon R. Guggenheim Museum , 1071 Fifth Avenue (at 89th Street) New York, NY 10128-0173 – Fermé le jeudi

PS/ Pas facile facile de prendre tout ce "brol" en photo, le blog Bazaraudiovisuel y est arrivé bien mieux que moi, allez y jeter un coup d'oeil en cliquant ICI !

5 commentaires:

Amélie a dit…

J'aime beaucoup ta façon de parler de cette exposition, regard critique, émotions ressenties tout en nous offrant une jolie description et de belles photos.
C'est drôle, car une amie m'en a justement parlé hier soir!

Caro a dit…

merci pour ton commentaire! c'est vraiment une exposition impressionnante, je te la conseille pour ta prochaine visite à NYC. a bientôt!!

dongdong a dit…

bottega veneta
cheap ray ban sunglasses
michael kors outlet
ray ban sunglasses
nike trainers
coach factory outlet
coach outlet
cheap oakley sunglasses
christian louboutin
asics gel nimbus
longchamp
michael kors
reebok uk
asics shoes
ray bans
longchamp bag
coach outlet
louboutin pas cher
ugg outlet
abercrombie and fitch
burberry outlet handbags
supra shoes
louis vuitton uk
micahel kors
cheap oakley sunglasses
ugg outlet
coach outlet store online
nike huarache
armani jeans
levis jeans
michael kors outlet online
louis vuitton bags
coach outlet online
coach outlet
salvatore ferragamo
reebok outlet
polo ralph lauren
hollister sale
michael kors outlet
20163.25wengdongdong

Hua Cai a dit…

coach outlet store
toms shoes
coach outlet online
louis vuitton outlet
prada handbags
ray ban sunglasses
nike air force 1
ray-ban sunglasses
nike tn pas cher
air max 90
cheap nfl jerseys
true religion jeans
coach outlet online
cheap replica watches
cartier outlet store
cartier sunglasses for men
tiffany and co
ray ban sunglasses
beats by dr dre
michael kors wallet
futbol baratas
air force 1 shoes
polo ralph lauren
cheap oakley sunglasses
lacoste polo shirts
nfl jerseys wholesale
snapbacks wholesale
tiffany outlet
coach outlet
michael kors factory store
cai20160523

chenlina a dit…

chenlina20160719
michael kors outlet
kobe 11
timberland outlet
air max 90
gucci outlet
longchamp bags
christian louboutin sale
air jordans
ray bans
michael kors handbags
hollister clothing
giuseppe zanotti
michael kors handbags
louis vuitton handbags
polo ralph lauren outlet
michael kors outlet
adidas superstars
nike huarache
fitflops sale clearance
michael kors handbags
fitflops sale clearance
authentic louis vuitton handbags
tory burch handbags
toms shoes
louis vuitton outlet
asics outlet
vans shoes sale
replica watches
lebron james shoes 13
burberry bags
lebron 13
oakley vault
nike trainers
nike air max 90
true religion sale
michael kors handbags
michael kors canada
nike air max
true religion
nike trainers men
as