lundi 18 juin 2012

Du yoga sur Times Square: mission impossible?



Dans la Grosse Pomme, le sport est roi. Celui qui remporte le plus de succès est la course à pieds, les New-Yorkais ont une passion pour le running, qu'il soit pratiqué à Central Park ou sur un tapis roulant d'un centre de fitness. Le marathon de New York est d'ailleurs l'un des plus célèbres de par le monde. Il n'est pas rare non plus de croiser le vendredi soir dans le métro une joggeuse en sueur qui revient de sa course alors que vous, vous revenez du restaurant. Mais à côté de la course à pieds, une multitude d'autres activités sportives se présentent aux habitants: golf, squash et escalade au Chelsea Piers, tennis sur les rives de l'Hudson, freesbee, basket-ball et base-ball sur les terrains publics ou sur les belles pelouses de Central Park.


New York transpire l'émulation sportive. Un bien nécessaire dans cette jungle urbaine qui ne fait pas de cadeaux aux nonchalants, une manière de se défouler et d'extérioriser cette énergie, ce stress permanent. Dans les multiples centres de fitness fleurissent des sports innovants. Pour n'en citer que quelques-uns: le Soul Cycle est une sorte d'aérobic sur un vélo d'intérieur, le Pound Rockout Workout se pratique dans une ambiance rock'n'roll, muni de deux drumsticks, prenez-vous pour le batteur d'un groupe punk, défoulement garanti! Le Hot Yoga se passe, pour sa part, dans une salle surchauffée et très humide pour bien suer. Bien sûr, les personal trainers n'ont jamais eu autant de clients, ils leur concoctent des boot camps (le terme à la mode!) avec sessions d'abdos à 7 heures du mat' dans Central Park ou traversée du pont de Brooklyn au pas de course agrémentée d'une centaine de pompes à mi-parcours. En été, des cours de Zumba, de Pilates (prononcez "Pi –LAH – teez") ou de yoga se donnent "outdoor", en plein air, sur un pier de l'Hudson River caressé par les embruns. Et pour l'anecdote, je peux vous dire que je fais pâle figure en essayant tant bien que mal de synchroniser mes jambes et mes bras sur des airs latinos, entourée de mamas black harlémites qui, elles, ont vraiment le rythme dans la peau!
Zumba sur le Pier 1 de West Harlem.
Pi –LAH – teez  sur l'Hudson.
Mais le défi le plus étonnant, c'est celui qui aura lieu ce mercredi à Times Square, pour célébrer le solstice d'été, des milliers d'adeptes du yoga se donnent rendez-vous pour une heure de méditation dans l'un des endroits les plus bruyants et les plus frénétiques au monde...Eh bien, moi je dis chapeau à celui qui trouvera la paix intérieur dans ce capharnaüm de klaxons, de publicités et de néons! Allez, Namaste!


4 commentaires:

Jeanne a dit…

Oh oui l'émulation est tellement importante que je m'y suis mise aussi, ce qui n'était pas gagné à la base pour moi!

Madeleine a dit…

Je reconnais la joueuse en lévitation à son jogging suit.
Bonne méditation à ceux et à celles qui iront tenter l'expérience Zen à Times Square. Beau challenge,en effet.

Mon Oeil NY a dit…

j'ai souvent pensé- et me suis même interrogée- sur Pourquoi donc les New Yorkais étaient si sportifs?? J'en suis arrivée à cette conclusion que cette ville est tellement folle que c'est LA SEULE SOLUTION pour résister sainement au stress ambiant ...

Severine a dit…

J'y etais l'an dernier au yoga a Times Square : http://romain-in-ny.over-blog.com/article-yoga-a-times-square-77438079.html

Bon, d'accord en fait je suis allee chercher mon tapis gratuit et faire quelques photos puis suis repartie au bureau :-)