vendredi 3 août 2012

Au bout de la ligne 7, la Chine

En mai dernier, nous étions parties à la découverte de Little Italy dans le Bronx, cette Italie miniature s'était révélée beaucoup plus authentique que celle de Manhattan (pour la petite parenthèse historique, les Ritals ont été "chassés" petit à petit par les Chinois et ce qu'on appelle le "Little Italy Historic" est aujourd'hui un vrai piège à touristes qui ne s'étend plus que sur deux rues). Hier, j'ai découvert un peu par hasard un autre Chinatown, beaucoup plus typique aussi que celui de Manhattan, il se situe, pour sa part, non pas dans le Bronx, mais dans le Queens au bout de la ligne 7, à environ une demi-heure de Times Square. Au départ, le but de mon excursion était d'aller me balader au Flushing Meadows Corona Park, célèbre pour son immense stade de tennis qui accueille chaque année le tournoi de l'US Open. En tant que fan de la petite balle jaune, je me devais en effet d'aller y faire un tour. Sur place, j'ai été plutôt déçue, évidemment, vu que ce n'est pas la période du tournoi de Grand Chelem (il commence seulement le 29/08), tout était fermé, pas moyen de voir de près les installations sportives. Je me suis consolée en me rafraîchissant près de l’impressionnante Unisphère, une fontaine vestige de l'expo universelle de '64 devenue le symbôle du borough, remplie de gosses du coin venus y faire trempette. Pour les amateurs de baseball, le stade des Mets (l'autre équipe new yorkaise avec les Yankees) se trouve aussi à l'arrêt de métro Mets-Willets Points.
Comme j'étais sur ma faim de nouvelles découvertes, j'ai décidé de pousser la visite jusqu'au terminus de la ligne, j'avais lu qu'une grande communauté de Chinois y était installée. Un petit arrêt plus loin, je débarque dans Main Street et là, je me crois vraiment transportée en Asie, littéralement "lost in translation":

La ligne 7 qui vous emmène dans ce mini Hong Kong est surnommée "International Express", le dépaysement commence dans la rame où l'on croise de toutes les ethnies. Le subway aérien traverse alors des quartiers bruyants et colorés, en quelques blocs, on passe de l'Italie à l'Inde, de l'Irlande à la Thaïlande, de l'Afghanistan à la Corée,...Le Queens est d'ailleurs connu pour être le quartier ayant la plus grande diversité ethnique du pays, plus de 150 nations y cohabitent. Ne soyez donc pas étonné si en demandant votre chemin, votre interlocuteur vous répond en espagnol ou en chinois, certains immigrés n'ont jamais appris l'anglais. Le long du trajet, ne manquez pas d'admirer les vues sur la skyline de Manhattan qui se dessinent au loin. Ce paysage post-industriel fait aussi la joie des taggeurs, de nombreux graffitis jalonnent le parcours. Ce petit film home made (pour la propreté discutable des vitres du métro, plaignez-vous à la MTA :-)) vous donnera déjà un petit goût de ce tour du monde culturel:

3 commentaires:

La Rimule a dit…

Oh c'est marrant ça : j'étais là-bas aujourd’hui ! Avec pause "obligée" dans un excellent et très typique resto chinois à midi...

Anonyme a dit…

If I could... sauter du métro à la prochaine station et explorer ce quartier.

Madeleine a dit…

Anonyme, non