dimanche 9 septembre 2012

Flânerie urbaine dans le Downtown historique de L.A



J'avais dû lire dans un guide ou l'autre que le centre de L.A, "Downtown" pour les autochtones, était sans intérêt et qu'il ne valait mieux pas trop y traîner vu son insécurité. Eh bien, j'ai eu tort de croire à ses préjugés car sa découverte pédestre fut une vraie surprise. Je vous emmène pour une petite balade dans l'un des plus beaux coins du L.A historique. On commence par El Pueblo, le berceau de la ville. Même si la rue Olvera est devenue trop touristique, la petite place juste à côté donne une idée du style de l'époque.
Olvera Street et ses nombreuses échoppes de souvenirs.
Un peu plus loin, la très jolie Union Station dans le pur style colonial renvoie à une autre époque où la voiture n'était pas encore reine sur les highways à 12 bandes. J'ai adoré les gros sièges en cuir qui trônent depuis des décennies dans la salle d'attente ainsi que la grande salle des pas perdus aux magnifiques plafonds en bois.
Une impressionnante autoroute située juste à côté de la gare lui rappelle ironiquement qu'elle a perdu en partie de son utilité dans la ville où la voiture est reine.
City Hall, l'hôtel de ville, est l'un des bâtiments les plus célèbres. A l'origine, aucun bâtiment ne pouvait le dépasser en hauteur, il est maintenant entouré d'autres gratte-ciel.
Au détour d'une rue, on découvre des petites merveilles, comme le Bradbury Building, l'un des plus anciens bâtiments commercial de L.A qui dévoile une court intérieur au style victorien. Il comporte de magnifiques ascenseurs en fonte à poulies. Les regarder monter et descendre bouche bée procure un effet hypnotique. L'endroit a été le décor de nombreux films hollywoodiens.

Autrefois, tout comme à NY, l'artère de Broadway était peuplée de nombreux cinémas et était le centre culturel de la ville, jusqu'à ce que toute cette activité déménage sur Hollywood Boulevard laissant des dizaines de cinémas à l'abandon. 
Le Million Dollar Theater,
le premier mais aussi l'un des derniers cinémas de Broadway.

Pour se sustenter, un petit tour au Grand Central Market où plus de 50 échoppes proposent poissons, fruits et légumes, cafés,...
Angels Flight est une attraction assez insolite du centre qui nous a bien amusés. En quelques secondes et pour seulement 50 cents, cfuniculaire nous a emmenés à Hill Street. 
Pour le coup, c'était vraiment juste pour le fun car, une fois en haut, on a quand même dû redescendre la petite colline à pieds pour continuer la visite. Comme j'adore découvrir les grands hôtels en rêvant d'un jour y passer une nuit (ou plus), on a flâné dans le fastueux Millennium Biltmore Hotel qui accueillait auparavant la cérémonie des Oscars avant qu'Hollywood Boulevard ne lui pique la vedette. 
Le grand lobby m'inspire quelques pas de valse. :-)
 
N'allez toutefois pas croire tout est rose et safe dans ce coin de la ville en pleine redynamisation. Des dizaines de SDF squattent une place publique juste à côté de l'hôtel, surveillé par des policiers armés jusqu'aux dents. En fin de journée, mieux vaut ne pas trop traîner dans certaines rues, au risque de faire de mauvaises rencontres.

Bye bye L.A et LITTLE spider, back to NYC now!

PS: j'ai trouvé cette promenade urbaine sur le très chouette site DowntownLawalks qui propose plein d'itinéraires dans les autres districts de la ville. 

Lisez aussi les autres parties du voyage:

Chicago

San Francisco

La Route 1 

Los Angeles (part 1)

Los Angeles (part 2)

Et découvrez d'autres photos de notre voyage sur le blog Bazaraudiovisuel.

3 commentaires:

LadyMilonguera@Talons hauts et sac à dos a dit…

Merci pour cette ballade bien agréable...

Isa tout simplement ... a dit…

Je n'ai jamais été à LA et pourtant il me semble connaitre certains paysages ... à force de s'abreuver de séries américaines, on finit par s'approprier les lieux !

Anonyme a dit…

Super cette ballade dans downtown LA...L'Angel Flight a l'air vraiment sympa à faire!
Un peu de nostalgie aussi...J'ai eu la chance de visiter El Puelbo et de loger une nuit au Millenium Biltmore ...Effectivement le coin n'est pas vraiment safe...ce qui explique que l'hôtel soit plutôt abordable..Merci pour tes récits! Valérie