mardi 16 octobre 2012

Happy Birthday my dear blog!

Un an! Eh oui, mon blog souffle cette semaine sa première bougie. Il y a tout juste une année, le 15 octobre 2011 pour être précise, je lâchais dans les méandres de la Toile mon tout premier post, deux semaines après avoir débarqué dans cette jungle urbaine new-yorkaise, la capitale de la mode, de l’économie, la capitale du...monde! J'étais loin de m’imaginer à ce moment-là ce qui m’attendait lors de cette petite année que j'allais passer dans la Grosse Pomme et qui a filé à la vitesse de l’éclair malgré quelques semaines d’adaptation et des hauts et des bas inévitables au début d'une telle expérience. J’étais loin, très loin de m’imaginer les nombreuses portes que ce carnet de bord virtuel - que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre et à apprécier et qui a dépassé à ce jour les 100 posts ! -  allait m’ouvrir, telle cette rencontre avec l’ex-consule de France à NY, Philippe Lalliot, rencontre suivie, quelques semaines plus tard, d’un concert VIP enflammé et bien arrosé de Louis Bertignac au consulat et d'une accolade avec Akhenaton. Tout cela, grâce aux apéro-blogs, ces très chouettes moments partagés autour d'un délicieux cocktail dont Manhattan a le secret avec d'autres blogueurs et blogueuses, expats' comme moi pour quelques mois, quelques années ou plus. Ces apéros-blogs qui m'ont donné l'opportunité de nouer de belles amitiés. Ce blog fut aussi une formidable (auto)motivation pour vous faire partager toutes les choses extraordinaires que j’ai vécues dans cette ville de tous les extrêmes. Certains jours, il fonctionnait comme un véritable coup de pied au c*** pour me motiver à bouger quand je me sentais un peu esseulée dans mes pérégrinations urbaines. Il servait aussi d'exutoire quand cette vie de Manhattanite hyper speedée me pesait (certains posts un peu sensibles resteront d'ailleurs au stade de brouillons). Mais ce blog est, avant toute chose, un recueil virtuel de mes meilleurs moments passés outre-Atlantique que je reparcours mois par mois avec une pointe de nostalgie.  Il fut aussi - et l’est encore bien sûr aujourd’hui - un enrichissement mutuel, grâce aux échanges réalisés notamment via la très chouette plateforme de blogs Hellocoton ainsi que via les multiples blogrols sur lesquelles j’ai pu cliquer, naviguant à vue, de blog en blog, à la découverte de cette immense blogosphère ou encore, grâce aux commentaires postés ici-même par des lecteurs fidèles ou de passage. Et dans cet univers blogueux, je compte bien continuer à vous faire partager mes coups de cœur et mes humeurs, même si la Belgique est à certains égards aux antipodes d'une ville comme New York, je compte continuer à diffuser cette énergie à revendre que m’a infusée en moi la trépidante Gotham City! Et comme le dit si bien Hugh McLeod, dont j'ai découvert le livre via le blog TheQueenette, "la liberté, c'est de blogger en pijama!"