jeudi 1 novembre 2012

Impitoyable Sandy

Photo du site Brooklyn Daily Eagle
Elle en aura fait des dégâts sur son passage cette Sandy, tempête - que dis-je, ouragan! - d'une violence extrême, qui a frappé l'état de New York et le New Jersey de plein fouet, faisant des dizaines de victimes et de nombreux dégâts. Je dois bien vous dire que j'ai été retournée cette semaine par ce qui s'est passé dans cette ville qui m'est si familière. Lundi soir, tout d'abord, j'ai suivi heure par heure, l'arrivée progressive de Sandy sur la ville via les updates Facebook de mes contacts sur place. Autant vous dire qu'à la lecture des messages peu rassurants - certaines personnes disaient que les vitres de leur appartement allaient presque exploser avec les très fortes rafales de vent, d'autres que la lumière vacillait - j'ai assez mal dormi, m'imaginant le pire au réveil après cette nuit d'angoisse. Et mardi matin, en découvrant les dégâts occasionnés par Sandy lors de son passage nocturne, j'ai été particulièrement effarée. Tout Downtown sans électricité ni eau et chauffage, des voitures englouties, des bateaux retournés, des vitres explosées,...Le carrousel de Jean Nouvel situé à Dumbo (Brooklyn) a été complètement encerclé par les eaux de l'East River (voir photo ci-dessus), il semblait presque à la dérive, comme dans un mauvais rêve d'une histoire fantastique,...Le métro, véritable gruyère souterrain a été en grande partie inondé paralysant les habitants bloqués, la plupart, chez eux plus de 48 heures avec leurs enfants surexcités (les écoles étaient fermées). Certains ironisent à la vue de la carte ci-dessous que le métro est maintenant bien plus simple à comprendre avec toutes ces lignes hors service, c'est clair, autant garder son sens de l'humour dans de telles circonstances.

Mais surtout, au niveau humain, et c'est là le plus tragique, Sandy a mis de nombreux citoyens en grande détresse comme ces bébés de néo-natalité qui ont du être transférés en urgence dans un autre hôpital car celui où ils étaient soignés avait ses générateurs en rade, ces personnes de Brooklyn écrasées par un arbre, ce petit garçon de deux ans dont on vient de retrouver le corps sur Staten Island ou encore ces familles du Queens éplorées en voyant leur maison partir en fumée. Découvrir au fil de la journée des photos de tous ces endroits familiers touchés de la sorte m'a bouleversée, que ce soit ce pier de l'Hudson, où j'allais suivre des cours de Pilates ravagé par la montée des eaux, les beaux arbres de Morningside et de Riverside Park complètement déracinés, tout comme le bas de la ville et Greepoint où j'avais l'habitude de me balader.

Les expatriés dont j'avais fait la connaissance là-bas rassurent leurs amis et leur famille (je n'ose imaginer l'angoisse de nos parents si on avait encore été à NY à l'heure actuelle) d'un "Tout va bien ici dans l'Upper West Side, bloqués à la maison mais pas de dégâts" à "On a plus d'électricité, la pâtisserie est fermée, on ne sait pas combien de temps cela va durer". Sur la page FB d'Hoboken, ville située juste en face de Manhattan dans le New Jersey et fortement touchée par la montée des eaux, les autorités municipales font régulièrement appel aux dons et aux volontaires, des messages de réconfort et de soutien mutuels sont relayés sur le réseau social qui sert, tout comme Twitter dans ce genre de catastrophe, de formidable moyen de communication. Ainsi, une dame vivant en Californie s'inquiète de sa mère diabétique de 73 ans bloquée dans son appartement et qu'elle n'arrive plus à joindre, sa panique est palpable à des kilomètres de distance, elle sera rassurée par un citoyen d'Hoboken qui se portera volontaire pour aller rendre visite à la personne âgée.

A l'heure du bilan des dégâts, New York se réveille groggySandy aura frappé en pleine période d'Halloween pour transformer Big Apple en une vraie ville fantôme - le bas de la ville en dessous de la 34ème rue a d'ailleurs vite été rebaptisé "Ghost City" ou "The Dark Territory" - je suis pourtant persuadée qu'elle pansera vite ses plaies, car comme elle l'a déjà démontré après le 11 septembre, ce qui ne la tue pas la rend plus forte. Je termine en rajoutant que si New York est une ville à la forte aura médiatique, et sans minimiser les dommages que Sandy y a causés, il ne faut pas non plus oublier que l'île d'Haiti a aussi été frappée durement la semaine dernière par cet évènement climatique dévastateur et que là-bas, de nombreuses personnes, déjà fortement désoeuvrées par le tremblement de terre de 2010, ont encore subi les dures lois de la Nature. On parle d'une nouvelle catastrophe humanitaire avec 200 000 personnes sinistrées. 

Et parce que les Américains ont bien raison de garder leur sens de l'humour même dans les pires circonstances, je clôture ce post par ma photo de détournement de Sandy préférée même si je n'aime pas trop comparer cet ouragan meurtrier à un chat féroce :-) (d'autres  photos ici).



9 commentaires:

Jeanne a dit…

Exactement, on se réveille tout groggy! Mais la partie nord de l'île n'a pas mis longtemps à retrouver vie, les magasins et restaurants étaient plein hier de touristes et de new-yorkais heureux de sortir de chez eux. Difficile d'imaginer dans ces conditions qu'à quelques rues, beaucoup n'ont toujours pas retrouvé le confort moderne... Contraste plus que saisissant même dans la ville de tous les contrastes!

Little Caro in Big Apple a dit…

j'ai cru en effet comprendre qu'il y avait deux Manhattans maintenant, soit le Nord en black out total et le Sud qui revit! C'est assez saisissant encore une fois!espérons que tout rentre bien vite à la normale.

Clara a dit…

D'autant plus saisissante que la partie Uptown un peu plus "pépère" que downtown est maintena nt la partie la plus vivante... Mais enfin il faudrait arreter de se concentrer sur Manhattan ou Brooklyn, les gens sont vraiment tres loins d'etre aussi mal en point que dans Long isamnd ou le New Jersey, je commence a trouver ça écoeurant cette concentration d'attentions sur ceux qui sommes toutes sont les plus aisés pour Manhattan en tout cas -meme si tout est relatif- et donc les plus a meme de s'en sortir ...

Little Caro in Big Apple a dit…

je suis bien d'accord avec toi sur ce point de vue là, la presse ne parle que de Manhattan alors que le New Jersey et les côtes ont été très fortement touchées elles aussi et que dire de Haiti, presque oubliée alors que le détresse est bien plus grande! mais "NY is NY" et c'est là que se focalise toute l'attention!

Jennie TheQueenette a dit…

Bien content que ce soit terminé. La ville reprend peu à peu son énergie.
J'adore la photo du chat! :) Miaou Miaou Grrr!!

Mon Oeil NY a dit…

Le contraste est bien saisissant entre UP et Down,
.. A croire que ce sont 2 pays ;

Madeleine a dit…

Tout à fait d'accord avec Clara. La couverture par les médias est parfois bien étrange et privilégie trop souvent le sensationnel et la proximité. Que dire par exemple du choix du journal de RTL ( chaîne TV privée belge) qui ouvrait son JT ce mercredi avec une séquence en direct de l'aéroport de Bruxelles montrant avec force de détails des voyageurs privés de leur vol vers NY où certains se rendaient pour le marathon de dimanche. Choquant vu l'ampleur des dégâts et la détresse de ceux qui sont touchés. Et en fin de la séquence sur la Côte Est il y a eu un petit commentaire sur les dommages dans les Caraïbes région aussi fortement touchée et dont on a peu parlé. Manhattan sous eau et sans électricité c'est bien plus impressionnant ....

julyny a dit…

Quelle triste semaine nous avons passée la. J'ai été comme vous bouleversée par les images en boucles des conséquences de Sandy! Je n'ai pas compris que la mairie mette si longtemps a annuler le Marathon, je me suis sentie impuissante et coupable de l'être dans mon quartier privilégie de l'upper west side! J'ai été impressionnée de voir des élans de solidarité se mettre en place, NY se reconstruit plus forte encore! Merci pour ce post plein d'émotions!!

dong dong23 a dit…

canada goose jackets
nfl jerseys
ralph lauren
nike huarache
coach outlet online
nike factory outlet
louboutin
coach outlet
blackhawks jersey
jordans
201711.15wengdongdong