jeudi 25 octobre 2012

Halloween: Trick or treat au cimetière de Green-Wood


Boooooh! Halloweeeen approche à grands coups de "trick or treat" et avec cette fête de tradition bien américaine, la célébration des esprits malins! Une belle occasion de vous conseiller une balade dans l'un des plus beaux cimetières que j'ai eu l'occasion de visiter jusqu'à ce jour: le Green-Wood Cemetery de Brooklyn, dans le même coin que le très agréable Sunset Park. Vous y apprendrez que ce ne sont pas les artistes et les hipsters qui furent les premiers à émigrer dans la banlieue de Manhattan mais...les morts de la haute société! Ils furent en effet les précurseurs de la gentrification brooklynite en élisant leur demeure, dès les années 1830, dans cet immense et magnifique cimetière arboré. Ce n'est pourtant pas l'idée que je me faisais d'un cimetière américain aux stèles alignées comme des dominos comme on peut en voir dans les films de guerre US. Non, ici, les tombes sont disséminées dans un ordre très aléatoire, dans un parc vallonné de plus de 2 kilomètres carrés. Le cimetière est parcouru d'étroits sentiers en pierre sillonnant de petites collines recouvertes d'herbe verdoyante. Il est enjolivé de petits étangs ombragés recouverts de jolis nénuphars. La plupart des tombes sont de simples stèles mais on peut aussi y admirer d'imposants mausolées victoriens ainsi que de grands obélisques et des sculptures de tout genre, comme quoi, la vanité perdure même après la mort.


Le cimetière offre, en plus de tous ces atouts naturels et architecturaux, des vues panoramiques sur Manhattan, le port de New York et la Statue de la Liberté. Il est, en fait, le point culminant de Brooklyn au lieu dit Battle Hill. Le Green-Wood Cemetery est si agréable qu'il fut un modèle d'architecture pour Central Park et son voisin Prospect Park. Et surtout, il est sans aucun doute l'endroit le plus calme de tout New York, les 560 000 âmes qui y sont enterrées - dont de grands noms comme Basquiat, Brooks Brothers, Pfizer, Morse, ou encore l'inventeur de la pâte à dentifrice William Colgate - vous ficheront une paix royale lors de votre promenade. Tous les mercredis, à 13 heures, un trolley vous emmène en visite guidée parmi les tombes. Le cimetière a même son application pour smartphone si vous désirez le parcourir seul, à votre aise. J'ai pris les photos ci-dessous en plein été mais en automne, je suis persuadée que l'endroit se révèle sous un autre jour avec les couleurs chatoyantes propres à l'été indien. Voilà une idée originale de balade pour Halloween organisée le 28 octobre, préparez-vous à frémir!



The Green-Wood Cemetery, 500, 25th Street, Brooklyn, NY 11232. Pour y aller, prenez la ligne D au départ de Broadway Lafayette, vous y serez en une vingtaine de minutes seulement. Découvrez plus de photos de cet havre de paix sur le blog Curiosités et Futilités.

mardi 16 octobre 2012

Happy Birthday my dear blog!

Un an! Eh oui, mon blog souffle cette semaine sa première bougie. Il y a tout juste une année, le 15 octobre 2011 pour être précise, je lâchais dans les méandres de la Toile mon tout premier post, deux semaines après avoir débarqué dans cette jungle urbaine new-yorkaise, la capitale de la mode, de l’économie, la capitale du...monde! J'étais loin de m’imaginer à ce moment-là ce qui m’attendait lors de cette petite année que j'allais passer dans la Grosse Pomme et qui a filé à la vitesse de l’éclair malgré quelques semaines d’adaptation et des hauts et des bas inévitables au début d'une telle expérience. J’étais loin, très loin de m’imaginer les nombreuses portes que ce carnet de bord virtuel - que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre et à apprécier et qui a dépassé à ce jour les 100 posts ! -  allait m’ouvrir, telle cette rencontre avec l’ex-consule de France à NY, Philippe Lalliot, rencontre suivie, quelques semaines plus tard, d’un concert VIP enflammé et bien arrosé de Louis Bertignac au consulat et d'une accolade avec Akhenaton. Tout cela, grâce aux apéro-blogs, ces très chouettes moments partagés autour d'un délicieux cocktail dont Manhattan a le secret avec d'autres blogueurs et blogueuses, expats' comme moi pour quelques mois, quelques années ou plus. Ces apéros-blogs qui m'ont donné l'opportunité de nouer de belles amitiés. Ce blog fut aussi une formidable (auto)motivation pour vous faire partager toutes les choses extraordinaires que j’ai vécues dans cette ville de tous les extrêmes. Certains jours, il fonctionnait comme un véritable coup de pied au c*** pour me motiver à bouger quand je me sentais un peu esseulée dans mes pérégrinations urbaines. Il servait aussi d'exutoire quand cette vie de Manhattanite hyper speedée me pesait (certains posts un peu sensibles resteront d'ailleurs au stade de brouillons). Mais ce blog est, avant toute chose, un recueil virtuel de mes meilleurs moments passés outre-Atlantique que je reparcours mois par mois avec une pointe de nostalgie.  Il fut aussi - et l’est encore bien sûr aujourd’hui - un enrichissement mutuel, grâce aux échanges réalisés notamment via la très chouette plateforme de blogs Hellocoton ainsi que via les multiples blogrols sur lesquelles j’ai pu cliquer, naviguant à vue, de blog en blog, à la découverte de cette immense blogosphère ou encore, grâce aux commentaires postés ici-même par des lecteurs fidèles ou de passage. Et dans cet univers blogueux, je compte bien continuer à vous faire partager mes coups de cœur et mes humeurs, même si la Belgique est à certains égards aux antipodes d'une ville comme New York, je compte continuer à diffuser cette énergie à revendre que m’a infusée en moi la trépidante Gotham City! Et comme le dit si bien Hugh McLeod, dont j'ai découvert le livre via le blog TheQueenette, "la liberté, c'est de blogger en pijama!" 


mardi 9 octobre 2012

Bronx Zoo: la jungle dans la jungle urbaine

Dans un de mes posts, j'avais vidé mon sac sur les allures de jungle urbaine de New York et sur la cadence infernale que cette ville impose à ses habitants et dans une moindre mesure à ses visiteurs. Je rebondis aujourd’hui en vous racontant ma visite au zoo du Bronx  (faciiiiiile!), cette véritable jungle dans la jungle urbaine, qui au final fut une balade plutôt reposante parmi les vrais fauves. Moi qui adore les animaux (et en particulier les chats), je me suis régalée en admirant les tigres, les lions, les girafes, les pandas roux, les léopards, les babouins, les ours bruns et polaires ou encore les éléphants dans un environnement sauvage luxuriant. Ici, les animaux - plus de 4000 espèces tout de même - ne font pas pitié, comme c'est parfois le cas dans d'autres parcs animaliers, car ils ne sont pas en cage, ils évoluent en semi-liberté. Je n'ai pas pu le vérifier mais il parait que le zoo de Central Park tout comme celui de Prospect Park à Brooklyn sont moins adaptés pour les animaux qui y disposent d'un espace de vie beaucoup plus restreint. Le plus drôle lors de ma promenade dans cet immense parc vert: les éléphants en manucure hebdomadaire (ou plutôt pédicure?). 
Le plus impressionnant: observer de tout près les magnifiques tigres et les majestueux lions mais le must de cette visite fut, pour moi, la Congo Gorilla Forest avec son ambiance africaine à la "Gorilles dans la brume" plus vraie que nature. Il s'agit en effet de la plus grande forêt tropicale artificielle au monde. Et se retrouver nez-à-nez avec un gorille - une simple vitre sépare le spectateur de l'animal - qui vous regarde dans le blanc des yeux, est une expérience assez magique!
Je vous conseille d'y passer la journée entière voire une grosse après-midi pour avoir le temps de bien observer les différentes espèces d'animaux (attention, en semaine, le parc ferme déjà à 5 heures), un petit train fait le tour des différents espaces animaliers mais la meilleure manière est de parcourir le parc à pattes (préparez-vous à parcourir plusieurs kilomètres). Les enfants s'éclateront au Children's Zoo au contact de gros lapins, de chèvres et de petits poneys. Allez-y un mercredi, l'entrée est gratuite mais les donations sont plus que appréciées (vous en aurez alors pour une quinzaine d'euros au lieu d'une trentaine), les donations vont directement à la sauvegarde des espèces en danger. Et non, le Bronx, ça ne craint pas, allez-y donc, en subway ou en bus, en toute sérénité! Voici ces magnifiques créatures en images!

Bronx ZOO, 2300 South Blvd  Bronx, NY 10460.

jeudi 4 octobre 2012

Les bons tuyaux d'une "experte locale"

Tout récemment, je vous parlais de cette plate-forme de location de biens de vacances de particulier à particulier, Airbnb, dont le succès est grandissant. Pas plus tard qu'hier, j'ai reçu un mail de ce site qui m'invitait "en tant qu'experte locale" à remplir une enquête sur "ma ville" (New York donc, et pas Hélécine ou Bruxelles), et plus particulièrement sur "mon quartier" (l'Upper West Side s'entend et non Ardevoor), afin de divulguer mes bons plans aux utilisateurs de ce réseau social. Tout d'abord, je tiens à remercier Airbnb (que j'appelle parfois affectueusement Airnbb, je trouve que ça sonne bien!) de me faire l'honneur via ce courriel de me considérer comme une vraie autochtone de la Grosse Pomme (même si au moment où je tape ces lignes, je suis retranchée derrière mon écran dans la morne calme campagne hesbignonne, mais chuuuut!). Voici donc ce que j'ai répondu au tac au tac à ce petit questionnaire (sur NYC en général et pas rien que sur l'UWS) que je vous propose en version bilingue pour ajouter du charme anglo-saxon à l'exercice. Si vous avez bien suivi ce blog depuis le début, vous devriez déjà connaître pas mal de réponses, petite révision express.

1. Which neighborhood are you representing?/Quel quartier représentez-vous? 

2. Best place in the city to escape the city/ Le meilleur endroit en ville pour s'échapper de la ville ?

3. Best place to discover a band before they go mainstream/Le meilleur endroit pour découvrir un groupe de musique avant qu'il ne devienne connu ?
Zebulon cafe à Brooklyn

4. Best place to ogle over new artworks/Le meilleur endroit pour admirer des oeuvres d'art inédites ?
Le Galery District à Chelsea.

5. Best place to set sail to explore NYC’s waterways/ Le meilleur spot pour découvrir les environs navigables de New York ?
Red Hook en Ikea Express.

6. Best NYC architectural gem/ Le plus beau bijou d'architecture new-yorkaise?
Le magnifique Chrisler Buiding.

7. Best place to lend a hand, give an hour, or donate dollars to/ Le meilleur endroit pour faire une bonne action ?

8. Best bar for a specialty cocktail with 6 ingredients or more/Le meilleur bar pour boire un cocktail spécial avec 6 ingrédients ou plus ?
Narrows, déniché par Curiosités et Futilités à Brooklyn.

9. Best place to witness or participate in a spontaneous adventure/ Le meilleur spot pour être témoin d'un événement spontané ?
Le NY Subway.

10. Best place to people watch/ Le meilleur spot pour relooker les passants ?
MPD, le MeatPack, quoi!

11. Best place to get your creative juices flowing/ Le meilleur endroit pour raviver votre créativité ?

12. Best place you’d rather keep a secret (but will share just this once)/ L'endroit que vous aimeriez garder secret (mais que vous partagez juste cette fois) ?
Wave Hill in the Bronx (bientôt je vous en reparle sur ce blog!).

13. Best place to get a taste of old New York/ Meilleur endroit pour avoir un goût du New York d'antan ?
Le Tenement Museum du Lower East Side.

14. Best brunch spot worth waiting around the block for/ Le meilleur endroit pour bruncher dans le quartier ?
Yatenga à Harlem.

15. Best place for fun on a zero budget/ Le meilleur endroit pour s'amuser sans rien dépenser ?
Central Park!

16. Best place to get a taste from your or your neighbor’s homeland/ Le meilleur endroit qui vous rappelle votre pays d'origine ?
Le Pain Quot' (et plus particulièrement celui situé en plein Central Park).

17. Best meal under $10/ Le meilleur plat à moins de 10 dollars ?
Les tacos d'Endless Summer, un truck food d'East Williamsburg.

mardi 2 octobre 2012

Park Slope, quartier hautement désirable


On m'avait prévenue que Park Slope, le quartier situé a l'ouest de Prospect Park à Brooklyn à quelques encablures du très agréable Sunset Park, était très chic mais en allant m'y balader par un beau jour d'été, je ne m'attendais pas à voir autant de baraques cossues. Selon les annonces immobilières, le prix d'achat d'une maison dans ce coin est assez scandaleux. Normal, si vous y achetez un bien, vous aurez comme voisin des célébrités comme Tom Hanks, Paul Auster et son épouse ou un autre Golden Literary Couple dont je vous parlais dernièrement Jonathan Safran Foer et Nicole KraussJe comprends bien mieux pourquoi le New York Magazine a élu en 2010 ce quartier "le plus désirable de tout New York en terme de sécurité, d'espaces verts, de logement, d'écoles publiques, de restaurants ou encore de vie nocturne"! Voici un petit aperçu des belles demeures qu'on peut y admirer lors d'une flânerie dans ses belles rues ombragées.