lundi 1 juillet 2013

Boston/Jour 1: Freedom Trail, sur les traces de la révolution américaine

Boston, patrie du Tea Party.
Nous avons profité de notre séjour à NYC en mai dernier pour monter un peu plus au nord et aller faire un petit tour à Boston dans l’état voisin du Massachusetts, à seulement 4h30 de bus de Penn Station. Petit programme pour 3 jours dans cette ville auréolée du prestige de l’université d'Harvard implantée depuis 1636 à un jet de pierre de son centre urbain, dans la cité toute proche de Cambridge.

La Old State House,
site du Massacre de Boston.
Boston est une ville emplie de douceur de vivre qui s’arpente allègrement à pied. Capitale de l’état du Massachusetts et de la Nouvelle-Angleterre, elle est l’un des hauts lieux de l’histoire de la révolution américaine, c'est en effet sur ses terres que débarquèrent les premiers colons britanniques au XVIIe siècle. Et pour partir à la découverte de sa riche histoire,  nous avons décidé de parcourir le premier jour, le Freedom Trail.  Nous nous sommes ainsi amusés à suivre cette grosse ligne rouge peinte sur les pavés et les trottoirs de la ville sur un circuit d’environ quatre kilomètres afin de découvrir ses principaux monuments historiques, une façon vraiment ludique d'avoir un aperçu complet de Boston, d’autant plus quand on y reste pas longtemps. Cette balade des plus agréables accessible à tout un chacun – attention, toutefois, car par endroits ça grimpe pas mal ! – nous a fait déambuler dans le quartier de North End, le Little Italy local, jalonné de petites épiceries, de restaurants italiens et de pâtisseries dégoulinantes de cannoli, ces rouleaux siciliens en pâte frite remplis d’une farce sucrée et crémeuse à base de ricotta.
mmmh! les bons cannoli de Little Italy!
La plus ancienne maison de Boston: celle de Paul Revere.
Entre autres découvertes : le paisible cimetière de King’s Chapel, la statue de Benjamin Franklin, la maison de Paul Revere (la plus ancienne des maisons bostoniennes datant du XVIIe siècle), l’interpelant Mémorial de l’Holocauste composé de hautes cheminées de verre d'ou s'échappe une brume très symbolique, ou encore la Old State House, premier parlement de la ville et site du Massacre de Boston,...
Cimetière de King’s Chapel - Copp's Hill Burrying Ground 

Le Memorial de l'Holocauste.
Mais nous en avons aussi profité, sur le chemin, pour déguster une bonne bière lors d’une pause bien méritée dans un pub irlandais et pour nous régaler de délicieuses spécialités locales au Quincy Market avant de dépenser toutes ces calories en traversant le Boston Common, le "Central Park" valonné des Bostoniens. Car la cité n’est pas en reste non plus niveau verdure, une « coulée verte » a été aménagée il y a peu, elle sillonne la ville en lui offrant de belles oasis vertes et ombragées. Alors, séduits par Boston? Dans mon prochain post, je vous emmène dans l'un de ses quartiers les plus posh: le vallonné Beacon Hill. 
La rue typiquement irlandaise.

La "coulée verte" aménagée sur une ancienne route.
Le Quincy Market, le rendez-vous des gourmands.
Trouvez toutes les informations pour parcourir le Freedom Trail sur ce site.