mercredi 2 octobre 2013

Run, Run, Runaway!


Quand je suis partie vivre à NYC, j'ai entendu pas mal de réactions du genre: "Tu vas manger que des saloperies avec la mal-bouffe qu'on sert là-bas!", ou encore "Les USA, c'est le pays des obèses, tu vas prendre 10 kilos!". Eh bien, non, malgré mes craintes du début, je n'ai pas pris 10 kilos pendant cette année outre-Atlantique car NYC est un endroit des Etats-Unis très particulier quand il s'agit de (bien) se nourrir. Tout d'abord, grâce à sa multiculturalité, on peut se concocter en peu de temps un véritable tour du monde culinaire et manger tour à tour japonais, mexicain, coréen, thaï, italien, français, indien, libanais,...Engloutir des sushis, des tacos, des ramen, des gros hamburgers ou des salades (plus ou moins) light, des smoothies, des frappuccinos, des frozen yogurt ou encore des gaufres de Liège (par exemple chez le belge Wafels and Dinges dont la réputation n'est plus à faire). La ville est renommée pour sa grande concentration d'excellents chefs coq (pour de super adresses, je vous conseille ce guide des restaurants à télécharger sur le blog Curiosités et Futilités). 
Les magasins de quartier, tout comme les Whole Foods ou les Fairway sont courus pour leurs rayons "organic" (bio) et "healthy" (sain). Ce ne sont pas les légumes et les fruits frais qui manquent: poireaux, carottes, poivrons, laitues sont rangés avec tellement de soin que cela en est un vrai régal aussi pour les yeux ! En gros, NYC, c'est la ville du bio et du bien-manger des States. Attention, on trouve aussi de la viande bourrée aux hormones et aux antibiotiques au rayon boucherie et les producteurs de lait se sentent même obligés de mentionner "sans antibiotiques/sans hormones" sur leurs bouteilles, il suffit d'être attentifs aux étiquettes, ce qui peut parfois se révéler être un véritable casse-tête. Bien sûr, on rencontre des obèses dans les rues mais ils sont plutôt en minorité. Et évidemment, si on ne se nourrit que d'hamburgers, de pizzas et de donuts à tous les repas, la balance va s'affoler...tout est une question d'équilibre et de bon sens. 
L'alléchant rayon légumes du Whole Foods Market.
Mais le secret minceur des New-Yorkais, c'est l'exercice physique, comme je vous l'ai déjà raconté, le sport fait partie intégrante de leur quotidien. Le choix est vaste dans les  nombreux centres de fitness ou sur les pelouses des parcs municipaux: pilates, yoga, base-ball, basket-ball, soccer,...On voit également de nombreux joggeurs. Les New-Yorkais courent par tous les temps, qu'il fasse 40 degrés à l'ombre, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, rien ne les rebute pour leur séance de jogging quotidienne qui leur permet de garder la ligne mais aussi de gérer le stress d'une vie urbaine lancée à du 200 à l'heure.
Vue sur l'Upper West Side du réservoir.
L'endroit le plus célèbre pour s'entraîner qui offre des vues magnifiques sur le Guggenheim et le San Remo, c'est la running track de 2,5 kms qui fait le tour du Kennedy Onassis Reservoir au cœur de Central Park, du nom de la première dame qui allait régulièrement y faire son footing. Si on calcule bien (pas mon fort) il faut donc 17 tours pour arriver à boucler un marathon! Mais faites attention, si vous désirez aller y courir en rond, il y a un sens giratoire obligatoire (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) et gare aux touristes qui marcheraient dans l'autre sens et qui gêneraient du coup les coureurs en sueur parfois obligés de zigzaguer entre les nids de poule par temps pluvieux! 
 
Niveau marketing, les enseignes spécialisées sont légions, on peut s'équiper chez Lululemon (mon magasin préféré, spécialisé aussi en tenue cocoon de yoga), Athleta  qui vend des petites jupes de course pour les joggeuses qui désirent rester élégantes dans l'effort, ou dans des enseignes beaucoup plus ciblées. Je vous le conseillais déjà dans mon post dédié au shopping, pour acquérir des baskets de course, montez plutôt à la 125ème rue à Harlem, chez Modell's ou chez Jazz, c'est là que vous trouverez des modèles jusqu'à 25% moins cher qu'à Times Square. En plus, les vendeurs black sont souvent très sympas. Exotisme garanti! De mon côté, pour mes séances de running auxquelles j'ai pris petit à petit goût (vive les endorphines!), j'ai porté mon dévolu sur une paire de Nike free, j'ai craqué sur ses couleurs flashy et j'ai de suite adopté cette sensation "pieds nus" qui offre le confort d'une pantoufle.
Pour la compèt', le Marathon de NYC qui a lieu chaque année début novembre est la grande messe des marathoniens du monde entier, y participer reste un rêve pour de nombreux joggeurs car les places sont limitées. Rien que de visualiser le parcours (ici) donne déjà des palpitations. La course débute sur Staten Island au début du  Verrazano Bridge, elle se poursuit dans Brooklyn, une partie du Queens, la traversée du magnifique Queensboro Bridge, la remontée de l'Upper East Side, un petit crochet par le sud du Bronx et, enfin, l'arrivée dans Central Park Sud après avoir descendu Harlem. Si vous ne faites pas partie des chanceux participants à ce mythique marathon, de nombreuses autres courses aux distances variées pour débutants comme confirmés, sont aussi planifiées tout au long de l'année. Même les magasins de running, comme Lululemon, en organisent! Niveau application de course, je vous conseille Endomondo ou encore Run Keeper afin de suivre l'évolution de vos performances. Côté musique, on s'envoie un bon Kanye West dans les oreilles! Alors, prêts? Courez!


5 commentaires:

Tarayre's Family a dit…

Moi aussi je me suis lancee il y a 2 mois apres plus de 6 ans a NYC.
Je cours habituellement avec mes voisines mais comme aucune n'etait dispo, j'ai tente le Run Club de Lululemon. Tous les (nombreux) magasins de sport de l'UWS propose de s'entrainer en groupe une ou plusieurs fois par semaine. Experience tres sympa, a renouveler.

Little Caro in Big Apple a dit…

Cela devient vraiment une drogue de courir! J'aurais bien aimé participer à ce genre de Run club ou faire une course dans river side park!

Curiosités à NY a dit…

Moi je me suis plutot mise au yoga et pilates mais sait on jamais? Ce serait quand meme un exploit si je me mettais à courir!

Little caro a dit…

Nyc pourrait bien te donner de drôles d'idées et te faire aller tourner autour du réservoir...un jour peut être! Les cours de pilates le long de l'Hudson me manquent!!

MbF a dit…

Just discovered your blog. I need to practice my French, so this is perfect. Plus, J'adore New York. Bisous for posting and feel free to drop by me too anytime.