lundi 23 décembre 2013

Sablés de Noël au thé pour jeune maman pressée

 
Ma fille fait des micro-siestes de chat en journée (tiens donc, serait-ce un signe?) alors, quand elle somnole les poings fermés, il s'agit de prioritiser mes tâches ménagères afin de bien rentabiliser le temps libre imparti (et non, relever son fil d'actu FB et blogger ne font pas vraiment partie de la to do list prioritaire), d'où l'importance d'être multitâches pour enchaîner lessive, vaisselle, paperasse, douche, repas,...et encore, j'ai un mari très efficace à la maison. Moi qui adore tester de nouvelles recettes de pâtisserie, je n'ai plus beaucoup de temps pour m'y mettre, du coup, le critère de choix pour réaliser un dessert se base sur son temps de réalisation, pas plus de 30 minutes montre en main, ce qui laisse peu de place aux préparations culinaires sophistiquées, comme des macarons à la ganache chocolat basilic ou un bavarois aux fruits des bois monté sur deux étages. De toutes façons, préparer des macarons, c'est beaucoup trop casse-tête et je n'ai pas (encore) de super robot KitchenAid, vous voyez, ce mastodonte chromé trônant fièrement dans toutes les cuisines américaines et qui monte les œufs en neige à la vitesse vv prime, un ustensile d'ailleurs indispensable à toute pâtissière qui se respecte (ouh, ouh, Père Noël, je le rajoute sur ma wishlist!). Alors, quand j'ai découvert le dossier d'Hellocoton (la plateforme communautaire de blogs féminins) sur les biscuits de Noël, une envie irrépressible de tester une de ces recettes est montée en moi, surtout quand je suis tombée sur ces sablés au thé de Noël, qui, une fois joliment emballés, font de chouettes petites attentions home made à offrir à ses proches, plus touchant qu'un bon Fnac, non? 
Je n'ai donc pas hésité ce dimanche matin pendant qu'Eva dormait pour m'atteler à la confection de ces petits biscuits de saison, l'œil rivé sur la pendule et l'oreille accrochée au baby phone, et c'était moins une, car j'avais à peine mis la pâte à reposer dans le frigo que mademoiselle se réveillait (et y'avait encore toute la vaisselle à faire, je vous raconte pas le champ de bataille dans la cuisine). Je suis passée à la deuxième étape, la découpe de la pâte et la cuisson, dans l'après-midi pendant la sieste de la petiote. Même si les sablés de ma première fournée ont une forme un peu grossière - je dois encore améliorer ma technique de découpe à l'emporte-pièce - je peux vous dire que le goût y est (et n'est-ce pas le plus important selon la célèbre blogueuse culinaire Mercotte?), ils sont fondants à souhait et délicatement parfumés au thé. J'ai utilisé du thé Earl Grey Impérial de la maison Mariage Frères pour la moitié des biscuits et du thé de Noël pour l'autre, ce dernier leur donne un peu plus de goût, grâce notamment à la cannelle qu'il contient. La pâte devant reposer quelques heures au frais, cette recette s'est révélée parfaite pour mon emploi du temps chaotique. Je la conseille donc aux jeunes mamans qui, avec un minimum d'organisation et sans (trop) de précipitation, devraient arriver à produire une vingtaine de délicieux biscuits avant que bébé ne réclame à boire (ou à être changé, câliné, mouché, bercé, lavé, promené,...).
 
Bon appétit et encore Joyeux Noël!
 

Pour retrouver toutes les recettes de biscuits de Noël, surfez sur HellocotonCelle des shortbreads au lemoncurd me fait aussi bien saliver, ce sera pour une prochaine fournée...

Aucun commentaire: