mardi 25 février 2014

Mes lectures de (Desperate) Housewife

Assignée au foyer pour quelques semaines, j'ai adapté mes lectures à ma nouvelle condition. Qui a dit qu'on avait pas le temps de lire en congé de maternité ? Justement, les nuits blanches, les siestes d'Eva et les nombreuses tétées sont des parenthèses idéales pour avaler quelques chapitres de romans pas trop philosophiques (bon, ok, pour cette sélection-ci, j'ai un peu triché en lisant avant l'accouchement...) Soit, voici trois romans qui ont comme dénominateur commun de mettre en scène des mères au foyer, tantôt wonderwoman, tantôt désespérées,...Mmmmh, je ne sais pas encore bien dans quel clan je me situe pour le moment, entre les deux peut-être! Et, bonne nouvelle, deux de ces lectures sont aussi disponibles en français.

Where'd You Go Bernadette ? (Bernadette a disparu)

Ce bouquin-ci m'a été recommandé par plusieurs blogueuses, j'ai parcouru quelques reviews avant de l'acquérir dans sa version numérique et ce qui m'a vraiment décidé à le télécharger, c'est quand j'ai lu que Jonathan Franzen himself l'avait beaucoup aimé: "I tore through this book with heedless pleasure" a déclaré l'auteur des Corrections à son sujet. Et c'est vrai qu'on ne s'ennuie pas un moment à la lecture de cette comédie de mœurs qui présente une structure inédite et très ludique, toute l'histoire est ainsi composée d'extraits de lettres, d'emails, de compte-rendu de conversations, de rapports de réunion mis bout à bout, une forme littéraire fragmentée bien d'actualité dans note société du zapping. L'intrigue tourne autour d'une famille de la classe moyenne de Seattle, dont la mère, Bernadette, ex-architecte vénérée par la critique mais aussi mère au foyer agoraphobe et névrosée, a disparu. Son mari, gourou de l'informatique chez Microsoft, se donne corps et âme à son entreprise, tandis que leur fille surdouée, Bee, essaie tant bien que mal de recoller les morceaux de sa famille hétéroclite en organisant un voyage en Antarctique. Ce roman à l'allure de vaudeville a aussi des petits airs de thriller familial mais tout en diffusant beaucoup de sensibilité. 
 
The Husband's Secret, Liane Moriarty


"Unputdownable" l'anglais possède de ces mots qu'il est parfois difficiles de traduire en francais et dans le cas de ce roman de l'auteure australienne Liane Moriarty, on pourrait dire "qu'on n'arrive pas à lâcher", une paraphrase tout a fait justifiée. John-Paul, le mari de Cécilia cache un secret depuis 30 ans qu'il révèle dans une lettre "à n'ouvrir qu'après sa mort", Cécilia tombe accidentellement sur cette boîte de Pandore et ne peut évidemment s'empêcher de lire ce qu'elle contient, s'ensuit un mélodrame qui va toucher d'autres familles dans une forme de puzzle littéraire construit sur l'effet papillon. On suit ainsi la vie tourmentée de trois femmes: Cécilia et son lourd secret, Rachel qui ne se remet pas de la mort de sa fille adolescente et Tess dont le mari est tombé amoureux de sa cousine. Leur destin vont se croiser de manière à la fois surprenante et dramatique. Le roman oscille entre les petites choses du quotidien de ces housewives et les conséquences plus graves de leurs actes. Le style littéraire de Moriarty se révèle assez déconcertant, il frôlerait la chick lit, et notamment quand elle aborde des histoires de cœur, s'il n'était relevé de passages beaucoup plus introspectifs et bouleversants. La narration est composée de courts chapitres, ce qui rend sa lecture très fluide, idéale pour de courtes pauses littéraires. Détail plutôt original: l'intrigue se passe en Australie, à Melbourne, du coup, les saisons sont un peu tourneboulées, à Pâques, c'est donc l'hiver.

The Silent Wife, A.S.A Harisson (La Femme d'un Homme)

Une citation sur la couverture me promettait un thriller psychologique "meilleur que Gone Girl" et vu que ce roman de Gillian Flynn est devenu mon livre de chevet préféré (je l'ai même re-savouré en français après l'avoir découvert en anglais tellement j'ai adoré! lisez ma chronique ici), je n'ai pas hésité une seconde à acquérir The Silent Wife (je sais, je suis beaucoup trop influençable par ce genre de bandeau accrocheur). J'ai été déçue par l'histoire de Jodi, épouse mystérieuse et taciturne larguée par son mari pour une jeunette et qui tente le tout pour le tout afin de sauver ce qui lui reste des 20 ans de sa vie de couple et de tous les avantages matériels et sentimentaux qui y sont liés. Sans la comparaison avec le chef d'œuvre de l'intrigue Gone Girl, ce roman sur la dissolution d'un mariage et sur les non dits destructeurs au sein d'un couple qui a désappris à s'aimer se laisse lire. L'ensemble est relevé d'une pointe de psychologie saupoudré d'une ambiance lourde de suspicions. le style d'écriture m'a cependant paru un peu fade. En bref, ce best-seller americain qui sera bientôt adapté au cinéma avec Nicole Kidman dans le rôle de Jodi, se lit agréablement mais le style et l'intrigue n'ont rien d'exceptionnel, et n'égale certainement en rien Gone Girl!

Pour ma prochaine revue littéraire je vous annonce du lourd: rien moins que le dernier Donna Tartt, intitulé Le Chardonneret en français, The Goldfinch dans sa version originale. Paraît que c'est une tuerie! Autant vous dire, vu la brique, que ce ne sera pas pour le mois prochain...

5 commentaires:

Mathilde a dit…

Moi aussi j'avais beaucoup aimé le livre de Maria Semple... et je n'avais pas accroché à The Silent Wife (et comme toi j'avais cédé à l'argument : "meilleur que Gone Girl...", seriously? ça n'avait rien à voir !

Little Caro (in Big Apple) a dit…

Oui quelle arnaque cet éditeur de mette ça en bandeau! C'était vraiment très décevant quand on a adoré Gone girl! Mais au moins, ça fait vendre!

Nath a dit…

Genial, je vais pouvoir recharger mon Kindle!
Merci Caro

anne charlotte a dit…

Je viens de finir "The Husband's Secret" et j'ai un avis nuancé. Parfois je me suis ennuyée ferme et parfois les pages se tournaient toutes seules.
Par contre j'ai du mal à comprendre l'intérêt de l'histoire de Tess. Puisqu'elle ne s'imbrique pas vraiment dans la vie de Rachel et Cécilia. Du moins pas autant que celles de ces deux dernières. J'aurais voulu plus d'interaction, notamment sur comment l'histoire de Janie interagit avec la vie de Tess actuelle.
Du coup je vais attendre quelques jours avant de rédiger mon avis.
Belle journée.

chenlina a dit…

chenlina20160719
timberland outlet
adidas uk
jordan 11 concord
replica watches
air jordans
michael kors outlet online sale
cheap jordan shoes
oakley sunglasses outlet
toms wedges
fitflops
kate spade handbags
louis vuitton handbags
pandora outlet
toms outlet
coach outlet
adidas yeezy 350
polo ralph lauren
true religion outlet
louis vuitton outlet
cartier watches
ray ban outlet
cheap jerseys
jordan 4 toro
ralph lauren outlet
vans shoes
polo ralph lauren outlet
coach outlet
nike sb
coach factory outlet
mont blanc fountain pens
coach factory outlet
kate spade
oakley sunglasses
juicy couture
cheap nfl jerseys
christian louboutin shoes
air huarache
michael kors outlet clearance
nike uk
air jordan 8
as